Sep 30, 2016

Prendre la vague du crowdfunding

écrit par Nest
dans la catégorie Com

Prendre la vague du crowdfunding

 

Comme évoqué dans notre article sur les Français et le crowdfunding, le financement participatif est aujourd’hui en train de devenir pratique quotidienne. Mais comment réussir une campagne de crowdfunding ? Rencontre avec le projet Pure Slo, exemple de réussite qui vous livre ses conseils.

 

Pure Slo ?

Pure Slo, c’est une collaboration entre le fondateur Nicolas Dubost et le créateur de skis, Ludovic Lacroix. C’est un projet 100% made in France qui propose des planches de wakeboards, wakesurfs et Alaïas fabriquées à la main et entièrement réalisées avec un bois local. Leur campagne a duré 31 jours et s’est achevée le 26 juin dernier avec un montant total collecté de 18 124€ sur un objectif de 15 000€.

Selon l’équipe : « le crowdfunding était pour nous le meilleur moyen de toucher une plus grande audience. Les plateformes comme Kickstarter ont des communautés très actives et fidèles qui ne font qu’augmenter chaque jour. Pour peu que le projet sorte de l’ordinaire et que sa campagne soit sincère, la communauté devient un vrai trampoline. »

 

5 conseils pour surfer sur la vague du crowdfunding

1. Bien choisir sa plateforme de crowdfunding

Avant toute chose, le choix de la plateforme est essentiel. Assurez vous qu’elle soit en lien avec votre projet, chaque plateforme a ses avantages et ses inconvénients. Par exemple, Ulule sera privilégiée pour la levée de fonds locale et Kickstarter pour toucher une cible mondiale.

Pensez aussi :

  • Au montant des commissions : chez KissKissBankBank ce pourcentage s’élève à 5% comme chez Kickstarter. Chez Ulule cette taxe varie selon la devise, le montant de la collecte et le moyen de paiement des contributeurs.
  • Si l’objectif n’est pas atteint ? : Chez Ulule l’opération est “blanche” : les contributeurs sont remboursés et le porteur de projet ne reçoit rien. Chez Indiegogo deux possibilités s’offrent à vous selon si l’objectif est fixé définitivement ou flexible. Par exemple, lors de l’échec d’une campagne flexible toutes les sommes versées sont touchées mais vous devez verser dans tous les cas 5% de commission.

L’avis de l’équipe Pure Slo : « Nous avons beaucoup réfléchi en prenant Kickstarter au lieu d’autres plateformes, notamment françaises. Kickstarter s’est finalement imposée à notre désir de présenter le projet à une audience internationale. Nous ne pouvions pas ignorer le succès du wakeboard et du wakesurf aux Philippines, aux Etats-Unis et à travers l’Europe. Bien qu’au final la majorité des contributeurs soient Français, nous avons reçu la confiance d’américains, mexicains, hollandais et australiens. »

Il est évident que les plateformes citées constituent une liste non-exhaustive et que ne sont citées que les plus populaires, vous pouvez retrouver ici un annuaire des plateformes de crowdfunding pour la France.

2. Pensez S.M.A.R.T

  • Simple : votre concept doit être clairement défini, sans ambiguïté, en bref, simple. Pour que votre objectif soit simple à comprendre, misez sur la présentation de votre page de crowdfunding. Pensez à illustrer vos données chiffrées, insérez des illustrations et si vous le pouvez, une vidéo sera le meilleur moyen pour mettre en image votre projet.
  • Mesurable : votre objectif doit être mesurable. La budgétisation de votre campagne va être une étape très importante pour la réussite de votre projet. Visez toujours le budget minimum pour la réalisation. Pensez qu’il vaut mieux définir une somme plus petite qui, au mieux, sera dépassée plutôt qu’une campagne trop ambitieuse qui ne sera jamais atteinte.
  • Atteignable : Définissez un objectif dans le but de l’atteindre. Ne voyez pas trop grand et voyez plutôt les choses par étape. Une première campagne peut vous aider à réaliser une première étape de la réalisation de votre projet, par exemple en lançant une première production.
  • Réaliste : Ce critère est en lien avec le point précédent. Votre projet doit être réaliste pour être réalisable. Définir un objectif réaliste sera la clé de la crédibilité pour votre campagne.
  • Temporellement défini : votre projet doit être inscrit dans le temps, avec une date de début, de fin et éventuellement des points intermédiaires. Une campagne trop longue sera difficile à animer. La durée moyenne recommandée est de 45 jours. Pensez aussi à la période pendant laquelle vous prévoyez de lancer la campagne (vacances scolaires, fêtes, rentrée scolaire, etc.).

Pour Pure Slo : « L’arrivée de Kickstarter sur le marché Français a défini notre date d’entrée, soit fin mai. Il fallait que nous ayons fini la campagne fin juin pour laisser du temps à la production et pouvoir livrer avant les vacances. Ce mois de juillet a d’ailleurs été très intense, mais nous tenons ainsi notre promesse : tout le monde aura son Pure Slo en août ! »

3. Pensez à la cible

crowdfunding21 Prendre la vague du crowdfunding

Après le Cercle Primaire, la seconde cible de Pure Slo a été directement celle du Grand Public, soit le cercle tertiaire. La plateforme internationale Kickstarter était pour eux « la parfaite opportunité de se faire connaître rapidement ». Pour toucher cette première cible, ils se sont concentrés sur les réseaux sociaux, comme Facebook et Instagram qui fuent de vrais leviers de réussite pour la levée de fonds.

4. Pensez aux contreparties

L’une des particularités des plateformes de crowdfunding ce sont les contreparties. Elles font parties des éléments essentiels à la réussite d’une levée de fonds. Que votre campagne soit à but lucratif ou à but non lucratif (projet humanitaire), les contreparties incitent aux dons et sont un bon moyen pour remercier vos contributeurs. Ces récompenses doivent être à la hauteur de la somme du don. Cependant, ne voyez pas trop grand non plus, au risque d’y perdre de l’argent. Pensez qu’elles peuvent aussi inviter un donateur à être plus généreux si la contrepartie plus élevée l’intéresse davantage.

Pour Pure Slo « il fallait des contreparties pour tout le monde, tous les budgets, et cohérentes avec l’univers de la marque ». De 5 à 560€ chaque contributeur pouvait repartir avec un souvenir de l’aventure Pure Slo. Selon eux, la plus importante des contreparties était d’offrir la possibilité d’acheter une planche en pré-vente avec jusqu’à 40% de réduction. Pour les contributeurs moins “riders”, un aileron presse-papier en bois et un tee-shirt ont été dessinés spécialement pour l’occasion. Ce dernier permettait à tous de devenir ambassadeur du projet en portant et partageant les couleurs de Pure Slo.

5. Soyez présent du début à la fin

Du lancement jusqu’à la réussite éventuelle de la campagne COM-MU-NI-QUEZ. C’est la clé de la réussite, car en contribuant à votre projet les internautes vous font confiance et vous devez leur rendre en leur accordant un traitement de faveur privilégié. Pour ce faire soyez présents sur les réseaux sociaux. Relayez sur l’avancée du projet, remerciez chaque nouveau contributeur, postez des photos voir même des vidéos, le tout étant d’intégrer chaque personne au projet.

Pour gérer leur community management l’équipe Pure Slo s’est agrandie « Kiel Bonhomme venu tout droit de NYC est notre directeur de marque et community manager qui gère tous les réseaux sociaux de Pure Slo. Kiel est la plume et l’âme de la Team. La période de campagne de crowdfunding nous a permis de beaucoup développer notre communauté sur le web ». 

Et quand y en a plus, y en a encore. Une campagne réussie ne veut pas forcément dire que le travail est terminé. Après votre réussite vous devez vous atteler à la prochaine étape, qui est celle d’honorer les dons que vous avez reçus.

Pure Slo s’attaque maintenant à produire et livrer la première série de leurs boards ainsi que tous les objets dérivés proposés comme contreparties. Mais aussi en voyant plus loin : « Plus de 130 personnes nous ont déjà fait confiance pendant cette campagne, nous voulons que leurs encouragements aient un sens en devenant une marque affirmée que tous les afficionados suivront. »

 

Faites partie de l’aventure Pure Slo

Vous vous demandez s’il est possible de commander une planche sans avoir participé à la campagne Kickstarter et comment faire ?

Tous leurs modèles sont disponibles sur leur site internet ensuite, vous pouvez envoyer un email via bonjour@pureslo.fr pour démarrer le processus de création de votre planche. Pure Slo vous laisse même la possibilité de la personnaliser à votre goût ; de quoi se procurer un vrai bijou de la glisse. La cerise sur le gâteau ? Pouvoir tester les planches en retrouvant l’équipe près du Lac Léman et du lac d’Annecy. Ou bien de les suivre à partir d’août sur un grand nombre d’évènements en France et en Suisse, comme le Sooruz Lacanau Pro, la tournée GVA wakesurf, et le Surf The Lake sur le lac d’Annecy.

Merci encore à Pure Slo pour leurs conseils et n’oubliez pas, petit ou grand projet le crowdfunding n’attend que vous !